Bezos d'Amazon fait un petit amendement, donne 2 milliards de dollars pour aider les familles sans-abri et créer des écoles maternelles gratuites

Toutes Les Nouvelles

Avec des coupes ces dernières années dans le programme préscolaire du gouvernement Head Start et une augmentation des fonds du programme sur le billot à Washington, le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, a décidé de consacrer 2 milliards de dollars au profit des familles sans-abri et de l'éducation.

Parallèlement aux pressions croissantes exercées sur le milliardaire de Seattle pour payer plus d'argent à ses travailleurs, il a cette semaine, avec sa femme, MacKenzie, engagé une fraction de sa richesse au service des familles à faible revenu avec la création du «Day 1 Fund».


L'effort philanthropique divisera son argent entre le Day 1 Families Fund, qui aidera les familles sans-abri, et le Day 1 Academics Fund, qui créera un «réseau de nouvelles écoles maternelles de premier niveau à but non lucratif dans les communautés à faible revenu. ' Ils seront d'inspiration Montessori et gratuits pour les familles mal desservies.

«Par tant de mesures importantes, le monde ne cesse de s'améliorer, (mais)… si nos propres arrière-petits-enfants n'ont pas une vie meilleure que la nôtre, quelque chose a très mal tourné», a écrit Bezos, qui possède également le Washington Post.

EN RELATION: Un banquier reprend les frais de scolarité pour toute la classe de finissants de l’école… à nouveau

L'année dernière, il a sollicité des idées sur Twitter pour savoir comment il pourrait faire une différence avec sa fortune estimée à 164 milliards de dollars.


«Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont envoyé des suggestions [caritatives] et pour les exemples inspirants d'innovation que je vois tous les jours, petits et grands. Cela me remplit de gratitude et d'optimisme de faire partie d'une espèce si déterminée à s'améliorer.

Aucun autre détail n'a été annoncé sur la façon dont le financement sera utilisé, mais certains spéculent qu'il l'utilisera pour atténuer le sans-abrisme à Seattle, où Amazon s'est battu pour faire échouer une taxe proposée qui aurait aidé la ville à collecter des fonds pour payer les services aux sans-abri. .


Aidez vos amis à trouver la bonne nouvelle en la partageant sur les réseaux sociaux-Photo du conseil municipal de Seattle, CC