Le Canada interdit les sacs en plastique, les pailles et les couverts à usage unique l'année prochaine

Toutes Les Nouvelles

Le plastique pollue nos rivières, lacs et océans, nuit à la faune et génère des microplastiques dans l'eau que nous utilisons et buvons. C’est pourquoi le gouvernement canadien promet d’interdire les plastiques à usage unique en 2021.

Brian Yurasits

Chaque année, les Canadiens jettent 3 millions de tonnes de déchets plastiques, dont seulement 9% sont recyclés, ce qui signifie que la grande majorité des plastiques se retrouvent dans des décharges et qu'environ 29 000 tonnes se retrouvent dans notre environnement naturel.


CHECK-OUT: Une entreprise au Canada collecte 80% des plastiques recyclables de la ville et les transforme en bois d’œuvre

Le 7 octobre, le ministre canadien de l’Environnement et du Changement climatique, Jonathan Wilkinson, annoncé les prochaines étapes du plan du gouvernement pour atteindre zéro déchet de plastique d’ici 2030. Le plan, dit-il, protégera la faune et les eaux, réduira les émissions de gaz à effet de serre et créera des emplois.

Un élément clé de l'annonce est l'interdiction des articles en plastique nocifs à usage unique lorsqu'il est prouvé qu'ils se trouvent dans l'environnement, qu'ils ne sont souvent pas recyclés et qu'ils ont des alternatives facilement disponibles.

PLUS: Le gouvernement canadien achète des hôtels pour loger des sans-abri et réembaucher des travailleurs


Sur la base de ces critères, les six articles que le gouvernement propose d'interdire sont les sacs de caisse en plastique, les pailles, les bâtonnets à mélanger, les anneaux de six paquets, les couverts et les produits alimentaires fabriqués à partir de plastiques difficiles à recycler.

Cette liste de points a été publiée la semaine dernière dans le document de travail Approche de gestion intégrée proposée des produits en plastique pour prévenir les déchets et la pollution.


Ce plan propose également des améliorations pour récupérer et recycler le plastique, afin qu'il reste dans l'économie et hors de l'environnement.

Le gouvernement canadien propose également d'établir des exigences de contenu recyclé dans les produits et les emballages.

Ceci, disent-ils, stimulera les investissements dans les infrastructures de recyclage et stimulera l'innovation dans la technologie et la conception de produits pour prolonger la durée de vie des matières plastiques.

Ensemble, tous les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont convenu de la Stratégie pancanadienne sur le zéro déchet de plastique qui présente une vision d'une économie circulaire pour les plastiques, ainsi qu'un plan d'action en deux étapes mis en œuvre conjointement. Cela semble être une bonne nouvelle pour l'environnement et pour tout notre avenir.


PARTAGEZ la bonne nouvelle avec vos amis sur les réseaux sociaux…