Le directeur du CDC s'engage à offrir des tests de coronavirus gratuits à quiconque aux États-Unis, quelle que soit l'assurance

Toutes Les Nouvelles

Lors d'une audition à Capitol Hill hier, une membre du Congrès a réussi à obtenir une confirmation verbale du directeur des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) qu'il utiliserait son pouvoir en vertu de la loi pour rendre les tests de coronavirus gratuits pour tous les Américains.

La représentante Katie Porter (D-CA) a présenté un argument passionné en faveur du dépistage gratuit du COVID-19 au directeur du CDC, le Dr Robert Redfield, ainsi qu'à Robert Kadlec, secrétaire adjoint de la Santé et des Services sociaux lors d'un comité de surveillance de la Chambre jeudi.


Porter a utilisé un tableau blanc pour calculer le coût moyen des tests de virus et des visites aux urgences aux États-Unis, déclarant que certains Américains n'auraient pas l'argent et pourraient donc rester à la maison plutôt que de se faire tester.

Elle a ensuite cité une loi du Code of Federal Regulation qui permet au CDC d'autoriser le paiement pour «les soins et le traitement des personnes soumises à un examen médical, à la quarantaine, à l'isolement et à la libération conditionnelle».

Après plusieurs minutes à faire pression sur Redfield pour qu'il s'engage à offrir des tests et des traitements gratuits à tous les Américains, quelle que soit leur assurance, il a cédé. 'Je pense que vous êtes un excellent questionneur', a-t-il dit, 'donc ma réponse est oui.'

Vous pouvez en savoir plus sur les laboratoires proposant actuellement des tests COVID-19 sur le Site Web du CDC .


EN RELATION: La Fondation Gates engage 100 millions de dollars pour accélérer les traitements et la réponse aux coronavirus

Porter et deux de ses collègues — Rep. Rosa DeLauro (D-Conn.) Et la représentante Lauren Underwood (D-Ill.) - ont envoyé une lettre aux responsables soulevant cette question des tests gratuits la semaine dernière, et ont promis de tenir l'administration à cet engagement, notant que le directeur était sous serment.


La vidéo du Congrès de l'interrogatoire de Porter à l'audience a déjà été visionné plus de 50 millions de fois depuis sa publication sur son compte Twitter jeudi.

Partagez cette nouvelle importante avec vos amis sur les réseaux sociaux…