La criminalité aux États-Unis diminue considérablement, malgré le ralentissement économique

Toutes Les Nouvelles

nycity-skyline.jpgDe Washington à l'Oregon, en passant par le Vermont, les États du pays enregistrent des taux de criminalité plus bas au cours des dernières années. Même en 2009, dans un contexte de ralentissement économique, des villes comme Los Angeles, Dallas et New York ont ​​connu une réduction spectaculaire des crimes violents.

«Dans une grande partie deLes angesLa criminalité dans le comté et ailleurs dans le sud de la Californie a considérablement chuté cette année, malgré un effondrement économique qui a poussé le chômage à deux chiffres, fait imploser le marché du logement et fermé d'innombrables entreprises ». s'exclama le LA Times le mois dernier.


La ville de New York'Le taux de criminalité pour les trois premiers mois de 2009 a été le plus bas en plus de 40 ans, ce qui «a défié les craintes que le déclin de l'économie ne renvoie la ville dans le mauvais vieux temps des meurtres endémiques et des rues difficiles», a déclaré le Nouvelles du New York Daily il y a trois semaines.

Des statistiques plus étonnantes:

«Les homicides sont en baisse de près de 23%Memphisjusqu'à présent en 2009, dans le cadre d'une tendance qui a vu une diminution de près de 10% des viols, vols qualifiés, voies de fait graves, cambriolages, vols, vols de véhicules à moteur et incendies criminels », selon le Appel commercial de Memphis .

TampaLe taux de criminalité de la ville a chuté de 46% au cours des six dernières années, une baisse sans précédent depuis les années 1970, maire Pam Iorio annoncé récemment .

Un rapport surMilwaukeeen avril, près de 1 600 personnes de moins ont été victimes de crimes violents dans la ville au cours des trois premiers mois de 2009. Le chef de la police de Milwaukee, Edward Flynn les nombres de crimes annoncés dans la ville étaient en baisse de 17 pour cent au premier trimestre de 2009 par rapport à la même période l'an dernier.


Souvent, ces baisses font partie d'une tendance de dix ans, comme dansLa ville de New Yorkoù la criminalité globale diminue depuis des décennies. Depuis 1991, la ville a connu une tendance continue de quinze ans à la baisse de la criminalité. Les quartiers qui étaient autrefois considérés comme dangereux sont maintenant beaucoup plus sûrs. 2007 a marqué la première année depuis 1963 où le nombre total d'homicides était inférieur à 500.

Dallasa vu la criminalité chuter de 10% en 2008, dépassant l'objectif de la ville, et Le chef de la police David Kunkle a déclaré la tendance se poursuivra. «Nous pensons que nous pouvons voir une autre réduction de 10% de la criminalité» en 2009.


San Diegoles taux de criminalité ont chuté au premier semestre de 2007, poursuivant une tendance de dix ans. Les homicides ont diminué de près de 20% par rapport à la même période l'année dernière, tout comme les viols signalés, tandis que dans l'ensemble, le nombre de crimes a diminué de 3%, rapporte le San Diego Union-Tribune .

En ce qui concerne les États comme l'Oregon, Washington et le Vermont, la baisse des taux de criminalité continue de s'encourager dans un contexte économique plus difficile. Mardi,Kelso, Oregon Le chef de la police Wayne Nelson a rapporté que le taux de criminalité global de la ville a atteint son plus bas niveau en sept ans en 2008. La criminalité à Kelso est en baisse de 29% depuis 2002.

Les dernières données disponibles pourVision à long termea été tout aussi encourageant. Le taux de criminalité de cette ville a chuté de 24% entre 2003 et 2006, puis a chuté de 19% l'année suivante.

Crime enVermontétait déjà en baisse en 2007, a écrit le Boston Globe , avec des rapports de crimes violents, de crimes contre les biens et de crimes liés aux drogues en baisse.


Et, enfin, les statistiques du 2008 Washington Uniform Crime Report sorti la semaine dernière dansWashingtonont affiché une baisse de 5,8% par rapport à 2007 - une baisse de 7,2% par habitant.

Dans certains comtés, le taux de criminalité du comté de Cowlitz en 2008 était en baisse de près de 12% par rapport à l’année précédente. Ce n'était pas non plus un hasard d'un an. Le taux de criminalité a chuté de 43% au cours des cinq dernières années.