La famille a adopté 88 enfants ayant des besoins spéciaux au cours des quatre dernières décennies

Toutes Les Nouvelles

Si jamais vous avez envie de vous plaindre de la multitude de difficultés dans vos relations avec votre famille, pensez simplement au clan Geraldi et aux calamités dans lesquelles ils ont courageusement persévéré.


Au cours des quatre dernières décennies, Michael et Camille Geraldi sont devenus les tuteurs légaux de 88 enfants et adultes ayant des besoins spéciaux.

Depuis que le couple s'est rencontré pour la première fois en 1973 à l'hôpital pour enfants de Miami, ils savaient qu'ils étaient destinés à s'occuper d'enfants. Alors que Camille travaillait comme infirmière et que Michael travaillait comme pédiatre, ils ont consacré leur carrière à la guérison et à la surveillance des jeunes patients - dont certains avaient des besoins spéciaux et avaient été abandonnés par leurs parents. Michael était réputé pour offrir ses services gratuitement aux familles à faible revenu, tandis que Camille passait souvent des nuits tardives à l'hôpital à lire aux enfants handicapés.

Après s'être mariés deux ans plus tard, les tourtereaux ont commencé à adopter les orphelins handicapés de l'hôpital. Les enfants ont été diagnostiqués avec tout, de l'autisme à la paralysie cérébrale, des déformations faciales au syndrome de Down - quelle que soit la difficulté, les Geraldis les aimaient tous.

«J'adore ces enfants», a déclaré Camille à Good News Network. «Même si cela peut être un travail difficile, épuisant et épuisant, quand vous avez la foi, vous continuez.


EN RELATION: Maman adopte des bébés de soins palliatifs que personne d'autre ne veut

Au moment où ils ont adopté 18 enfants - et ont donné naissance à trois des leurs - ils ont commencé le Fondation de rêve possible : une organisation à but non lucratif pour aider à financer l’avenir, la réadaptation, l’éducation, la formation professionnelle et le traitement de leurs enfants.


Alors que le revenu salarié de Michael couvrait la plupart de ses dépenses, la famille avait encore besoin d’aide alors que leur couvée s’était développée dans les années 90 pour inclure 31 jeunes. Leur situation semblait encore plus désastreuse après la destruction de leur maison à Miami, en Floride, par l'ouragan Andrew.

VÉRIFIER: Cette femme achète à elle seule des maisons pour les sans-abri de sa ville

Les Geraldis ont ensuite déménagé dans une ferme en Caroline du Nord où de nombreux enfants ont grandi pour obtenir leur diplôme d'études secondaires et sont devenus des dresseurs de chiens certifiés.

La famille a subi une autre catastrophe en 2011, cependant, lorsque leur ferme a été frappée par la foudre, provoquant un incendie de maison qui a tout brûlé au sol. Mais la chance est intervenue et on leur a offert une maison en Géorgie, qu'ils ont rendue accessible aux personnes handicapées en utilisant l'argent de l'assurance de leur maison précédente.


Camille a maintenant 68 ans - et même si elle a perdu Michael à cause d'un cancer agressif l'année dernière, elle a toujours un esprit puissant pour s'occuper des enfants aux côtés d'une grande équipe de bénévoles.

SUITE: Un pompier adopte un bébé qu'il a aidé à livrer

Comment reste-t-elle si motivée? Camille fait honneur à l'inspiration divine.

«Je pense que parfois vous êtes juste fait pour le faire ou non», dit-elle. «Je sais que je fais l’œuvre de Dieu - il planifie la journée et je la mets simplement en œuvre. Il me motive en cours de route.

«Je porte habituellement une graine de moutarde épinglée sur ma chemise, et quand je me sens épuisé et que j'ai besoin d'un coup de pouce, je la touche et il me donne l'énergie et la détermination dont j'ai besoin pour traverser les moments difficiles et l'adversité.»

EN RELATION: La maison de retraite pour animaux de compagnie âgés indésirables offre de l'amour dans les dernières années

Encore plus frappant que les années de soins parentaux intensifs et de soins palliatifs, c'est le fait que Camille n'avait jamais pris le temps de vacances jusqu'à très récemment.

Elle et Mike avaient prévu de partir en croisière pour leur 40e anniversaire de mariage, prenant leurs «premières vacances», mais à cause de son diagnostic, ils ont dû annuler. Cette année, elle a enfin pu se détendre lors d'un voyage de sept jours.

Malgré toutes les difficultés, Camille continue de prendre soin de la famille Geraldi avec compassion, amour et altruisme sans faille.

(REGARDEZl'interview de 60 minutes avec les Geraldis ci-dessous)

Cliquez pour partager cette histoire inspirante avec vos amis - OU,