Les fans de football livrent une multitude de dons par SMS

Toutes Les Nouvelles

nfl-logo.jpgÀ la fin de dimanche, la Croix-Rouge américaine avait reçu 2,2 millions de messages texte promettant 10 $ chacun pour un total énorme de 22 millions de dollars en dons.

La promotion par la Ligue nationale de football des dons par SMS lors de ses matchs éliminatoires du week-end a produit des résultats étonnants, avec de l'argent «arrivant au taux de 500 000 $ de l'heure», & rdquo; Roger Lowe, un porte-parole de la Croix-Rouge, a déclaré à la New York Times .


& ldquo; J'ai besoin d'un meilleur mot que & lsquo; sans précédent & rsquo; ou & lsquo; incroyable & rsquo; pour décrire ce qui s'est passé avec le programme de messagerie texte, & rdquo; A dit M. Lowe.

Les appels aux dons mettaient en vedette le secondeur des New Orleans Saints Jonathan Vilma et l'ailier défensif des Chargers Jacques Cesaire. Les deux joueurs ont des parents haïtiens.


C’est le département d’État d’Obama qui a lancé le programme de messagerie texte peu après le tremblement de terre. La Croix-Rouge avait expérimenté la collecte de fonds mobile dans le passé avec un succès limité, mais le département d'État est intervenu avec une assistance pour rationaliser le lancement cette fois.

En totalisant ses dons de toutes provenances, la Croix-Rouge rapporte qu'elle a jusqu'à présent collecté 103 millions de dollars pour l'aide à Haïti.


Dans d'autres nouvelles du football, l'Association des joueurs de la NFL a promis 1 million de dollars pour aider aux efforts de secours et de rétablissement en Haïti pour aider les victimes du tremblement de terre.

La NFLPA versera 1 million de dollars par le biais de son Fonds de secours en cas de catastrophe à la Croix-Rouge américaine et à Partners In Health (500 000 dollars chacun). De plus, les propriétaires et les joueurs de la NFL font leurs propres dons personnels.


Depuis sa création, le NFL-NFLPA Disaster Relief Fund a fourni une aide aux personnes touchées par les événements du 11 septembre 2001, le tsunami de 2004 en Asie du Sud-Est, l'ouragan Katrina et les incendies de 2007 à San Diego.

Merci à Priscilla en France pour avoir envoyé le lien vers le reportage du New York Times!