Jardinage ortho géant pour laisser tomber les produits chimiques liés à la mort des abeilles

Toutes Les Nouvelles

Abeille-miel-orangeaurochs-cc-750px

L'un des plus grands fabricants de pesticides pour la maison et le jardin en Amérique met fin à son utilisation d'un produit chimique accusé d'avoir tué les abeilles mellifères.


Parmi plusieurs causes possibles de décès d'abeilles et de déclin des colonies, la recherche a impliqué une famille de pesticides chimiques appelés néonicotinoïdes - les néoniques, en abrégé. Même si l'Agence américaine de protection de l'environnement étudie toujours le lien, Ortho a annoncé cette semaine qu'elle commencerait à éliminer le produit chimique dans tous ses produits.

EN RELATION: Énorme victoire pour les abeilles! Un tribunal américain interdit les insecticides liés aux décès

Le directeur général de la société, Tim Martin, a déclaré: 'Il est temps pour Ortho de passer' des néons.

L'Europe  interdit les pesticides néoniques en 2013, et l'Ontario est devenu la première région d'Amérique du Nord pour interdire les néons l'année dernière.


L’annonce d’Ortho intervient au moment où les législateurs du Maryland ont adopté un projet de loi qui restreindrait la vente de pesticides pour la maison et le jardin contenant des néons. Le gouverneur envisage toujours de le signer.

EN RELATION: Une recette de limonade pour fille pour sauver les abeilles transformées en une affaire d'aliments entiers d'un million de dollars


La société affirme que certains de ses produits seront reformulés pour fonctionner sans le produit chimique, tandis que d'autres seront retirés du marché en 2017. Ortho prévoit de ne pas intégrer de néoniques dans aucun de ses produits lorsque l'élimination sera terminée en 2021.

CHECK-OUT: La population de papillons monarques a plus que triplé l'année dernière

En mars, le US Fish and Wildlife Service a déclaré qu'il envisagerait de protéger deux espèces de bourdons sauvages en vertu de la loi sur les espèces en voie de disparition, selon des rapports. CBS News. PARTAGEZ le buzz…(Crédit photo: orangeaurochs, CC)