Des centaines de milliers de jeunes Soudanais vont à l'école pour la première fois grâce à l'aide de l'ONU

Toutes Les Nouvelles

carte du soudan3 avril - Dans le cadre d'une campagne massive pour doubler le nombre d'enfants scolarisés dans le cadre du dividende de la paix,des centaines de milliers d'enfants iront à l'école pour la première fois au Sud-Soudan. La campagne massive soutenue par les Nations Unies vise un système ruiné par deux décennies de guerre civile où seuls 22% des 2,2 millions de jeunes environ sont inscrits à l'école primaire.

L'UNICEF affirme que sa campagne vise à plus que doubler le nombre d'enfants à l'école primaire au cours de l'année scolaire, qui commence aujourd'hui; livrer plus de 3,8 millions de manuels et d'enseignants & rsquo; des guides et des fournitures scolaires de base pour jusqu'à 1,6 million d'enfants, dont 6 millions de cahiers et 1,6 million de taille-crayons.


Plus de 1 500 nouvelles salles de classe sont en cours de construction et une formation accélérée est en cours pour les enseignants et les animateurs de classe. Les campagnes de sensibilisation du public incitent les enfants et les parents à envoyer leurs enfants à l'école, en particulier les filles. Il y a quatre fois plus de garçons que de filles à l’école et seulement 1% environ des filles achèvent l’enseignement primaire.

«Au-delà des eaux du Nil, du pétrole et des minéraux, le Sud-Soudan possède une ressource naturelle précieuse - une infinie -: l’esprit, la détermination et le potentiel de son peuple, en particulier de ses enfants, & rdquo; Fonds des Nations Unies pour l'enfance ( UNICEF ) La directrice exécutive adjointe, Rima Salah, a déclaré samedi lors du lancement du programme «Aller à l’école». Campagne à Juba, la capitale du Sud-Soudan.

Les équipes d'enquête parcourent la vaste région, observant même les plus petites écoles pour déterminer exactement combien d'enfants fréquentent et quelles sont les conditions. Environ 8 600 enseignants, la majorité des bénévoles non formés, couvrent environ 2 000 écoles. Beaucoup de ces & ldquo; écoles & rdquo; se composent d'un peu plus d'un tableau noir calé sous un arbre.

L'éducation est la clé de la paix et de la prospérité futures dans la région, où un accord de 2005 entre le gouvernement et les rebelles a mis fin à une guerre qui a déraciné quelque 4,5 millions de personnes de leurs foyers au-delà de son terrible bilan.


L'effort est dirigé par le gouvernement du Sud-Soudan avec le soutien des agences des Nations Unies, des donateurs, des organisations non gouvernementales (ONG) et des communautés. Quelque 22 millions de dollars ont été reçus à ce jour, un montant similaire restant nécessaire pour atteindre les objectifs de 2006.