Le centre coréen de formation professionnelle enseigne aux Afghans des compétences inestimables

Toutes Les Nouvelles

Un Afghan apprend le commerce électrique et une photo militaire américaineLe centre de formation professionnelle coréen, ouvert plus tôt cette année sur l'aérodrome de Bagram, termine la formation de sa première promotion d'étudiants afghans.

Le KVTC est une école construite par le gouvernement coréen pour éduquer les citoyens afghans sur les compétences nécessaires pour exercer un métier. Le centre a inscrit 86 Afghans dans cinq départements différents: soudage, automobile, électricité, construction et réseaux et programmes informatiques. Chaque département comprend 700 heures de cours et enseigne les bases mêmes du sujet jusqu'à un stade avancé de connaissance et de compréhension.


«[Le personnel coréen] est arrivé ici en février de cette année et a ouvert l'école en avril», a déclaré Soo-Kwang Lee, chef du bureau administratif du KVTC. «Nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour préparer et rechercher des candidats, mais nous voulions donner la chance d'apprendre à quelqu'un qui le mérite, alors nous avons décidé d'envoyer des lettres aux lycées locaux à la recherche de recommandations.»

Les élèves ont cinq choix et choisissent le sujet qui les intéresse le plus. «Nous nous sommes portés volontaires pour venir ici pour acquérir de bonnes compétences et de l'expérience», a déclaré Achmad Nawid, actuellement étudiant en automobile au KVTC. «Je m'entraîne ici depuis environ neuf mois et avant de venir ici, nous n'avions aucune expérience, mais pour le moment, nous pouvons tout faire avec les automobiles. Nous avons également deux matières générales: l'anglais et les bases de l'informatique. Après l'obtention de mon diplôme, je veux continuer à apprendre et acquérir plus d'expérience. »

Les Afghans apprennent des Coréens - Photo militaire américaineChaque matière est enseignée par un superviseur coréen et deux instructeurs afghans. Les instructeurs afghans ont dû effectuer un stage de trois mois en Corée, perfectionnant leurs compétences avant de commencer à enseigner.

«Je suis allé en Corée pour en savoir plus sur les automobiles et comment y travailler», a déclaré Abdul Whied Parwani, l'un des deux instructeurs afghans en automobile. «Je travaille sur les automobiles depuis 30 ans et j'ai encore beaucoup appris en me rendant en Corée. J'ai confiance en mon enseignement maintenant. »


Sur les 86 étudiants, 85 devraient obtenir leur diplôme début décembre et tous devraient commencer à travailler après l'obtention de leur diplôme. Cela se traduit par un taux de diplomation de 98% et un taux d'emploi de 100% parmi les diplômés.

«Je suis vraiment fier de mes élèves», a déclaré Parwani. «J'ai confiance en leurs capacités. Mes élèves ont appris ce qu'est chaque pièce de la voiture et comment identifier et réparer les problèmes courants. Mais même s’ils découvrent un problème pour lequel ils n’ont pas été formés, je suis sûr qu’ils seront en mesure de le dépanner et de le réparer eux-mêmes. »


Les responsables de l'école prévoient de changer la façon dont les élèves sont inscrits l'année prochaine. Les candidats devront passer un examen d'anglais de base et participer à des concours pour la matière souhaitée.

Les étudiants sont payés pour le transport et reçoivent des repas gratuits tout au long de la journée scolaire grâce au gouvernement coréen.

«Je pense que ce centre [KVTC] est la meilleure chose pour le peuple afghan de la région», a déclaré Parwani. «Nous n’avons rien d’autre comme ce centre. C'est un bon centre pour acquérir des compétences et aidera les Afghans à trouver de bons emplois. »

(La source: Blackanthem.com )