Le Népal célèbre la deuxième année du braconnage sans rhinocéros

Toutes Les Nouvelles

Rhino pâturage - CC Ozzy Delaney

Ce n’est pas un hasard si le Népal célèbre sa propre population de rhinocéros, qui a battu tous les records, alors qu’il vient de terminer sa deuxième année réussie d’élimination du braconnage à l’intérieur de ses frontières.


En mai 2016, le pays a passé deux années consécutives sans qu'aucun dommage ne soit causé aux espèces en voie de disparition, totalisant jusqu'à quatre ans au total depuis 2011.

EN RELATION: La population de lamantins a rebondi de 500%, n'est plus en danger

«Il faut tout un pays pour atteindre préservation succès comme zéro braconnage, et le Népal vient de le faire, une fois de plus », a déclaré Shubash Lohani, directeur adjoint du programme d'écorégion de l'Himalaya oriental du WWF dans un communiqué de presse . «Ce rare succès nous donne l’espoir d’un avenir meilleur pour les rhinocéros et le WWF est fier d’être partenaire du Népal. gouvernement et les gens pour atteindre ce succès.

REGARDEZ: L'ours ne peut littéralement pas arrêter de sauter de joie après avoir été sauvé


La victoire de la conservation est attribuée aux effets de l'amélioration de la technologie de suivi des créatures, de la réponse rapide des gardes forestiers et de l'identification des points chauds de braconnage dans les parcs nationaux.

645 rhinocéros - le nombre le plus élevé jamais enregistré - vivent actuellement Népal grâce à ces efforts.Multipliez le bien en cliquant pour partager avec vos amis–Photo par Ozzy Delaney