Starbucks soutient les jeunes entrepreneurs sociaux avec des milliers de subventions

Toutes Les Nouvelles

jeunes-entrepreneurs-sociaux.jpg25 jeunes de 17 pays recevront entre 5 000 et 15 000 dollars pour améliorer leur travail en tant qu'entrepreneurs sociaux, récompensés dans le cadre d'un concours lancé en 2008 par Starbucks et l'International Youth Foundation (IYF).

Une organisation aux Philippines qui accorde de petits prêts à des jeunes sans emploi pour démarrer leur propre entreprise et un programme au Pakistan qui lutte contre la violence à l'égard des femmes en modifiant les comportements des hommes sont deux des 25 programmes visant à obtenir des subventions pour aider les jeunes entrepreneurs sociaux à montrer la voie. Tous les programmes ont été sélectionnés par Starbucks et (IYF) pour recevoir des subventions par le biais du Starbucks Social Entrepreneurs Fund.


Les boursiers annoncés hier ont été choisis dans le cadre d'un concours organisé au début de 2008 par l'IYF et la Fondation Starbucks.

«Les jeunes entrepreneurs sociaux d’aujourd’hui travaillent sans relâche pour soutenir leurs visions de changement social, mais luttent pour accéder aux ressources financières nécessaires pour faire passer leur important travail à grande échelle», a déclaré William S. Reese, président et PDG de l’IYF. 'Starbucks a fourni un soutien indispensable pour étendre l'impact de leurs efforts.'

«Nous sommes fiers de soutenir les efforts incroyables de ces jeunes leaders qui ont la passion de créer des solutions positives aux besoins réels», a déclaré Ben Packard, vice-président de Starbucks, responsabilité mondiale. «Grâce à leur travail acharné et à leur dévouement, nous espérons voir des changements mesurables dans les communautés locales et les aider à inspirer les autres à agir.»

Tous les jeunes leaders ont complété la bourse mondiale YouthActionNet de l’IYF. La bourse est un programme qui vise à développer une nouvelle génération de citoyens du monde socialement conscients qui créent des changements positifs dans leurs communautés, leurs pays et le monde.

Parmi les 25 projets qui recevront un total de plus de 300 000 $, on trouve:


  • Coalition australienne des jeunes pour le climat, Australie: Lancé par Anna Rose, l'AYCC cherche à construire un mouvement à l'échelle d'une génération pour aider à résoudre le changement climatique. La subvention sera utilisée pour éduquer 25 000 élèves du secondaire sur le changement climatique et les solutions aux niveaux local, national et mondial.
  • Emmanuel Youth Empowerment Program, Kenya: Lancé par Daniel Nduati, le programme Emmanuel élargira ses connaissances en informatique et sa formation aux compétences de vie dans le but d'atteindre 850 jeunes défavorisés vivant dans les bidonvilles de Dagoretti à Nairobi.
  • Femmes pour la justice, l'éducation et la reconnaissance (FEMMES), Guatemala: Fondé par Ana Moraga, MuJER créera un centre communautaire où 250 travailleuses du sexe à Guatemala City pourront participer à des programmes éducatifs et professionnels.
  • Unite for Sight, États-Unis: Les représentants de 24 villages du Ghana recevront une formation par le biais de Unite for Sight, une organisation mondiale à but non lucratif lancée par Jennifer Staple, pour servir d'agents de santé oculaire communautaires qui viseront à atteindre plus de 86 000 patients par an.

Un comité composé du personnel de l'IYF et des employés de Starbucks a sélectionné les bénéficiaires finaux de la subvention.

Recherchez des profils personnels à présenter sur le Good News Network en décembre, mettant en évidence davantage de ces boursiers d'action jeunesse. La première sera Sarah Koch, co-fondatrice de DIG (Development in Gardening). Lancé en 2006, DIG permet aux personnes touchées par le VIH de répondre à leurs besoins nutritionnels en leur apprenant à créer des jardins communautaires autonomes.

Pour en savoir plus maintenant, visitez: www.youthactionnet.org .