Les sénateurs américains demandent une déduction fiscale pour les dépenses des enseignants

Toutes Les Nouvelles

Sen-Chuck Schumer-CC-maisa_nyc

Le sénateur américain Chuck Schumer a lancé un effort Wendseday pour rétablir un allégement fiscal expiré qui aide les enseignants à déduire les frais de classe de leurs impôts. La déduction des dépenses des enseignants permettrait aux enseignants des États-Unis de déduire jusqu'à 250 dollars par an de leur facture fiscale.


Le sénateur de New York a déclaré que cette déduction est vitale pour aider à compenser les 485 dollars en moyenne que les enseignants de son état dépensent chaque année pour fournir des fournitures supplémentaires à leurs élèves. L'avantage fiscal est entré en vigueur en 2002, mais a expiré en 2013.

Schumer a déclaré que le Congrès envisageait actuellement un ensemble de dispositions pour rétablir et étendre cet avantage fiscal et d'autres. Schumer a déclaré que l'adoption de la déduction pour dépenses des enseignants doit être une priorité avant décembre, car, si elle est adoptée, elle s'appliquerait à l'année dernière, aidant les enseignants à recouvrer les coûts rétroactivement, et elle prolongerait la disposition jusqu'en 2015. Tous les enseignants pourraient en profiter malgré tout si elles détaillent leurs déductions ou prennent la déduction forfaitaire.

«Nos enseignants et administrateurs scolaires ont la tâche extrêmement importante d'éduquer nos enfants et de leur fournir les connaissances dont ils ont besoin pour réussir. Mais trop souvent, faute de ressources suffisantes, nos éducateurs sont obligés de fouiller dans leurs propres poches pour acheter les fournitures dont nos enfants ont besoin pour apprendre et réussir », a déclaré Schumer. «Nous pouvons donner une pomme à ces enseignants cette saison des Fêtes en rendant ces investissements directs dans leurs salles de classe déductibles d'impôt.»

Schumer a expliqué que la déduction pour frais d'enseignant permet aux éducateurs admissibles, y compris les enseignants, les instructeurs, les conseillers, les directeurs et les aides, de déduire jusqu'à 250 $ chaque année de leur facture fiscale pour toute dépense non remboursée engagée pour des livres, des fournitures, du matériel informatique (y compris les logiciels connexes et services), et d'autres équipements, ainsi que du matériel supplémentaire utilisé en classe. Schumer a déclaré que cela s'applique aux éducateurs de la maternelle à la 12e année qui travaillent au moins 900 heures par année scolaire. Selon la National School Supply and Equipment Association, les enseignants dépensent en moyenne 485 dollars de leur poche pour des fournitures supplémentaires pour leurs élèves.


Le paquet que le Congrès envisage actuellement est appelé la loi EXPIRE et a reçu l'approbation bipartite de la commission des finances du Sénat, mais n'a pas encore reçu de vote au Sénat.